Un dessin abstrait

Même lorsque je me lance dans le dessin, je trouve le moyen d’en faire une abstraction…
Certains de mes amis ont vu une allégorie des danseuses des Folies Bergère, moi j’y ai simplement mis mon coeur, mon inspiration du moment, un besoin de m’exprimer ainsi, sans droit à l’erreur, sans rectification possible, travail d’un seul jet, un seul jet d’encre. Certes, il est possible d’y retrouver mes couleurs de prédilection, le rouge, le noir avec le vert en variante…
J’aime beaucoup ce dessin, et même si jusqu’à aujourd’hui je n’ai pas renouvelé l’expérience picturale de l’encre sur papier, il n’est pas dit que très prochainement il ne trouve pas un petit frère à ses côtés.
Voici le dessin nommé justement Folies :

Olivier

Laisser un commentaire