ROUGE QUINACRIDONE, Chronique d’une renaissance

Bientôt dans les meilleures librairies de France et de Navarre, mon premier livre ROUGE QUINACRIDONE, Chronique d’un renaissance aux éditions ErosOnyx. Bon, il va falloir être un peu patient, au moins jusqu’au premier trimestre 2017.

Je suis super excité, joyeux, nerveux, perdu, content, triste, et la suite…

L’émotion laisse place à l’excitation, puis la joie, le doute, la peur, de nouveau l’excitation, enfin en résumé, la confusion des sentiments, sans référence aucune à la nouvelle de Stefan Zweig, juste une vague de sensations différentes envahissant mon esprit déjà bien encombré par les milliers d’idées que bien souvent je n’arrive pas à contrôler.

Pourquoi tant de choses dans ma tête me direz-vous?

Après avoir travaillé dur à l’écriture de mon livre, de l’avoir corrigé, puis écrit de nouveau, puis corrigé de nouveau, puis soumis à différents éditeurs, certains ayant pris la peine de le lire, d’autres ayant simplement choisi de me le renvoyer accompagné d’une lettre type, certains m’ayant offert leur plus beau silence, un éditeur a choisi de me faire confiance. Le comité de lecture a été ému à la lecture de mon manuscrit, pourtant, il n’était pas publiable en l’état. Il me fallait l’écrire de nouveau tout en gardant l’âme du texte.

Comment écrire de nouveau la souffrance, sans plus souffrir?

A la lecture du courrier du comité d’édition, j’étais tout à la fois heureux et perdu. Comment écrire de nouveau mon histoire, cette histoire que je voulais oublier sans souffrir autant que lors des premiers jets, sans en perdre l’âme. Comme dans un célèbre jeu, j’ai fait appel à une amie. Nous avons travaillé ensemble. Plusieurs jours, elle m’a aidé à réorganiser mes souvenirs, mes sentiments, ma plume. et nous avons avancé, pas à pas, chapitre après chapitre. Bien sûr, elle a corrigé mes fautes d’orthographe, même si j’apprends beaucoup à son contact, j’ai encore une grande marge de progression en français.

Oui et alors?

Alors voilà, après avoir beaucoup travaillé avec Michèle, beaucoup travaillé seul, le nouveau manuscrit était prêt. Il est retourné chez l’éditeur. Il a de nouveau été soumis au comité de lecture. Il a de nouveau remporté l’adhésion de ce dernier. Quelques détails techniques plus tard, je recevais mon contrat d’édition. L’éditeur souhaitait aussi que la couverture soit une de mes œuvres. J’ai donc fait une sélection, et un de mes dessins à l’encre a été retenu. Donc, mon premier ouvrage sortira au premier trimestre 2017 sous le titre ROUGE QUINACRIDONE, Chronique d’une renaissance aux éditions ErosOnyx. Vous avez le lien pour le site de l’éditeur juste en dessous ainsi que la couverture.

couverture rouge quinacridone

http://www.erosonyx.com/?A-PARAITRE-premier-trimestre-2017

Alors complètement heureux et impatient de pouvoir le tenir entre mes mains.

Bonne lecture et à bientôt.

Créativement vôtre.

Olivier

Un commentaire

Laisser un commentaire