La prison dorée

 

Mes créations sont très souvent liées aux objets que j’ai récupérés

 

La prison dorée lors de l'exposition de mars 2014

Mes créations sont très souvent liées aux objets que j’ai récupérés. Une trouvaille peut rester pendant un long moment dans mon atelier sans que je puisse lui donner la vie, la seconde vie que je souhaite lui offrir. Et puis, un jour à peine différent des autres, je sais. Je ne dirai pas que j’ai l’illumination divine, mais plutôt que j’ai l’étincelle créatrice.

 

C’est ce qui est arrivé avec ce buste de mannequin que j’avais récupéré il y a fort longtemps, puis le cadre et enfin la planche de bois. Les 3 éléments sont arrivés dans cet ordre-là. Après j’ai imaginé l’assemblage avec des bandes de plâtre et la redécouverte d’un pot de paillettes dorées au fond d’un tiroir que j’oublie trop souvent d’ouvrir et il n’y a plus eu qu’à travailler.

Créer n’est pas qu’une question de talent, il y a du travail aussi, beaucoup même

Oui parce que si  certains pensent que créer est juste une question de talent, ils font erreur, du talent peut-être qu’il en faut, je ne sais pas si je peux considérer en avoir, je pense plutôt avoir des idées, mais il faut surtout du travail. Une création artistique c’est une idée et beaucoup de travail, en tout cas lorsque l’on travaille avec des matériaux de récupération, il faut souvent les retaper, les nettoyer, les traiter, les poncer, les modifier…du travail quoi.

Assez de Blablabla, je vous présente La prison dorée :

La prison dorée

La prison dorée

Olivier

Laisser un commentaire