Artiste engagé, c’est quoi ? L’idée impossible de vendre des œuvres pour les réfugiés

Artiste engagé, c’est quoi ?

Pour être un artiste engagé, il faut déjà se considérer comme un artiste. Je pense en être un à ma façon.

S’engager ne se fait pas à la légère. Il faut d’abord choisir une cause et l’embrasser dans son intégralité, sans se retourner. Lui être fidèle, l’apprivoiser, l’épouser et lui rendre justice.

Pour être un artiste engagé, il faut être un homme engagé

Mais avant d’être un artiste engagé, il faut être un « Homme » engagé. Reste à savoir, si un engagement, quel qu’il soit doit être mis sur la place publique.

N’est-ce pas là aussi une forme d’hypocrisie ?

Je pense que d’une certaine façon, oui, mettre en avant son engagement est une forme d’hypocrisie. Pour autant, il faut bien mettre en avant son engagement pour essayer de faire avancer les choses, de faire évoluer les mentalités. Il n’y aura pas de révolution avec des mécontents scotchés sur leur canapé planqués derrière leur profil Facebook, Twitter ou autre…

Alors, est-ce que je suis un artiste engagé. J’avoue que je ne l’étais pas, je n’avais pas la volonté de l’être. Et puis, j’ai choisi de donner un tournant à mon art en devenant un artiste de la récupération, du détournement d’objets trouvés. Je suis sans aucun doute un homme engagé, par exemple, je suis végétarien avec la volonté de devenir vegan. Je suis un homme engagé simplement parce que j’ai des idées et des opinions, pour autant, je ne suis pas borné, et je suis toujours prêt à en débattre, en discuter, me remettre en question.

Si je ne suis pas un artiste engagé, j’ai choisi de devenir un artiste solidaire

Je suis un « Homme » engagé, ça c’est certain. Est-ce que ça fait de moi un artiste engagé, je ne sais pas. Mais aujourd’hui, j’ai décidé de devenir un artiste solidaire. Je me suis posé la question sur comment être un artiste solidaire. Difficile de donner de l’argent comme ça alors que les fins de mois sont souvent problématiques, rien de catastrophique, je ne souhaite pas faire pleurer dans les chaumières, je ne suis pas à plaindre, je ne suis pas un migrant, je ne fuis pas un pays en guerre…J’y ai réfléchi et je me suis décidé pour une formule mettant en avant mon art (sinon, je suis juste un homme engagé, pas un artiste engagé), et donc j’ai choisi de mettre en vente certaines de mes œuvres sur Ebay et de reverser la moitié des commissions nettes (hors frais de vente d’Ebay et autres frais) à des œuvres caritatives diverses venant en aide aux réfugiés (le choix des associations se fera au fur et à mesure de mes recherches et de vos suggestions, et bien entendu après vérification du sérieux de la-dite association). Pour preuve, je publierai ici même une photo du chèque ainsi que la preuve que le don a été réellement réalisé.

Voici la liste des œuvres en vente avec un lien direct sur l’enchère :

Après de nombreuses recherches, en droit et fiscalité, l’idée qui pouvait sembler bonne, s’est révélée impossible. En effet, pour que je ne me retrouve pas avec des impôts à payer sur l’intégralité du montant de la vente, je devais faire don de l’oeuvre à l’association afin que ce soit cette dernière à faire la vente. Je ne suis pas suffisamment connu ou célèbre pour avoir la prétention d’offrir une de mes œuvres à une association afin qu’elle en retire de l’argent. Donc, je suis un artiste solidaire mais impuissant.

Je n’abandonne pas l’idée

Pour autant, je n’abandonne pas l’idée et reste ouvert à toutes suggestions et propositions, décentes, il va sans dire.

Olivier

Laisser un commentaire