Restauration d’un prie-Dieu

Dans cet article, j’utilise le « nous » comme sujet, puisque je vous présente un travail réalisé à 4 mains.

Même si nous ne nous sommes jamais mis à genoux sur ce prie-Dieu, qui avouons-le nous sert surtout pour la décoration de notre chambre, nous avons décidé de le rendre plus accueillant et de changer le tissu terne et décoloré qui le recouvrait certainement depuis de nombreuses années, peut-être même plusieurs décennies.

Donc, nous avons commencé par le dégarnir, le décrasser, et le poncer légèrement afin de pouvoir lui redonner un coup de jeune. Je dois avouer que j’ai eu la main lourde sur le ponçage, et j’ai fini par le mettre à blanc. d’un autre côté, cela m’a permis de pouvoir choisir une teinte plus claire, dans ce cas un chêne doré.

Avec l’ancien tissu qui m’a servi de gabarit, j’ai découpé le nouveau tissu aux bonnes dimensions et nous avons pu nous attaquer au travail le plus délicat, la mise en place et fixation du nouveau tissu.

Nous ne savions pas dans quoi nous venions de nous embarquer. En bon inspecteur des travaux finis que je suis, je n’aimais pas la façon dont Fred mettait en place le tissu sur le haut du prie-Dieu. Donc, je me suis retrouvé avec les outils dans les mains et le tissu à clouer sur les arrondis de la partie supérieure, autant vous dire que ce n’est pas facile, d’autant plus que nous ne sommes pas tapissier, mais simplement des passionnés autodidactes.

Puis, j’ai laissé ma place à Fred pour la partie basse du prie-Dieu. Les angles apparemment plus aisés se sont révélés aussi compliqués que la partie supérieure, mais il en s’en est sorti comme un chef.

Enfin, la pose des clous dorés pour venir rehausser le tout, et là encore, je dois l’avouer, j’ai fait appel à la patience de Fred, et puis il parait que ça le détend de planter des clous, je ne sais pas comment je dois l’interpréter…

Enfin, après trois jours de travail, nous avions d’autres projets en cours, nous sommes très contents du résultat. Le prie-Dieu à retrouvé sa place et il est bien plus lumineux qu’avant.

A bientôt.

Créativement vôtre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :