Une nouvelle série: Vue du ciel

Après la série rouge, une nouvelle série devait naître sous mes pinceaux, comme une expérimentation…
Ce besoin permanent de créer, même si parfois la source me semble tarie, m’entraîne parfois sur des terrains complètement inconnus. Dans mon art, ou plutôt mes arts, je n’ai pas peur de l’inconnu, je dirais même qu’il me fascine, qu’il m’attire et au fond de moi, je suis certain qu’il me stimule et fait de moi l’artiste que je suis en train de devenir. L’inconnu me permet d’évoluer et de me connaître finalement un peu mieux à chaque fois que je me jette dans ce vide, plein de création pour moi.
Pour autant, il existe parfois des loupés quand on se jette sans vraiment prendre le temps de réfléchir dans ce grand trou noir de l’inconnu. Cette nouvelle série que je vous présente ici, a connu de nombreux loupés, trop nombreux et c’est pour cette raison qu’il s’agit d’une série courte.  En revanche, les tableaux que j’estimais réussis, sont à mes yeux très réussis, je sais je manque parfois de modestie mais quel artiste serais-je si j’étais modeste…
Pour cette série expérimentale, j’ai donc utilisé à la place de mes traditionnels pinceaux des rouleaux mousse et des pattes de lapin et d’autres petites astuces que je vais tenir secrètes.
Alors pour commencer cette série dont le nom est Vue du ciel, voici la première toile, réellement la première toile de cette expérimentation…Une mer incertaine:
 

Une mer incertaine – 27x35cm

 

Olivier

Laisser un commentaire