Des coussins pour une bonne cause

Après avoir réalisé des masques pour la famille et les amis, tous bien indulgents avec mes maigres talents de couturiers, je me suis lancé avec un groupe de couturières et couturiers du canton où je vis, Solidarité couturières Pays de Fayence, dans la fabrication de coussins en forme de cœur pour soulager les femmes qui ont subies une chirurgie suite à un cancer du sein.

Une nouvelle aventure qui donne un sens à mes travaux de couture. Certes, après une longue absence, le retour est bien timide et bien peu créatif, il est surtout une remise en route de mon envie de créer, qui jusqu’à présent ne s’était plus vraiment manifesté, d’où mon absence de ce blog.

Les premiers pas sont hésitants, balbutiants, je ne suis plus aussi sur de moi assis devant ma machine à coudre, c’est surtout que je me suis mis la pression tout seul pour apporter un peu de réconfort à des personnes qui sont en souffrance.

J’ai regardé le tuto de la Ligue contre le cancer, j’ai imprimé le patron. Comme je ne suis pas un as de la couture, je l’ai imprimé deux fois pour avoir le patron pour découper et le patron pour coudre. C’est deux fois plus de travail mais je me sens plus à l’aise avec le tracé de la couture.

Je me suis lancé. J’ai choisi du tissu américain donné par une voisine, et me voilà parti pour la réalisation de mon premier coussin.

Je me suis retrouvé bloqué devant la couture glissée ou invisible pour fermer le coussin, heureusement les tutos sur Youtube sont nombreux et je n’ai eu aucun mal à comprendre comment faire. J’avoue que les premiers coussins sont pas aussi bien fermés que je l’aurai voulu, mais j’ai trouvé une astuce, certainement donnée dans un des tutos que je n’ai pas visionné, pour faire un beau point glissé, avant le rembourrage du coussin, je l’ai repassé, ainsi j’ai marqué un pli à l’endroit où je dois faire mes points.

Ensuite, une des couturière a donné une astuce 100% récup’ comme je les aime pour transporter les coussins et ne pas jeter la housse du coussin qui contenait le rembourrage, en faire un sac. J’ai choisi de faire une longue anse plutôt qu’une poignée mais je trouve ça génial.

Du coup, cela m’a donné d’autres idées pour mes prochaines créations, mais ça je vous le dévoilerai dans un autre post.

A bientôt.

Créativement vôtre.

Olivier

Laisser un commentaire