Press "Enter" to skip to content

Posts tagged as “bois”

Une table pour l’extérieur

Après une longue période d’absence, manque de temps, manque d’inspiration mais surtout procrastination, je suis de retour avec ma dernière réalisation.

Une table pour l’extérieur, même si à la base, il s’agit d’une table pour l’intérieur, comme j’ai déjà deux tables dans la salle à manger et que je ne voulais pas que cette vieille table finisse à la déchetterie, je l’ai récupérée et je l’ai restaurée. A la base, je pensais remplacer une précédente restauration puisque cette table là possède deux rallonges, finalement, j’ai décidé de la mettre à l’extérieur pour remplacer une table en plastique pas très jolie, mais tout de même bien pratique.

Seulement, je ne voulais pas faire une restauration comme pour l’intérieur. Donc, j’ai opté pour l’esprit Shabby chic, très campagne et qui finalement colle très bien avec la terrasse.

J’ai donc démonté la vieille table. Je l’ai poncée à blanc. Je lui ai fait un petit traitement anti-nuisibles en tous genres. J’ai opté pour un lin clair pour les pieds et la ceinture et chêne doré pour le plateau. Ensuite, j’ai passé deux couches de lasure transparente pour la protéger de l’humidité et des UV.

Je suis très content du résultat.

Maintenant, j’ai un nouveau challenge puisque l’autre jour, j’ai récupéré dans la rue, une bergère qui ne demande qu’à retrouver une deuxième jeunesse.

A très bientôt,

Créativement vôtre.

L’arbre à parfums, le projet évolue

Comme pour tout projet, avant de commencer l’assemblage, j’ai une idée très précise de ce que je souhaite obtenir. Même si parfois, le résultat peut se révéler différent de l’idée de départ, cet espèce de croquis à peine esquissé au fond de mon cerveau. Pour autant, je ne perds jamais de vue l’idée de base, l’idée première, celle qui a fait que je me suis mis à travailler sur le projet.

Pourtant, il arrive que le projet évolue et parfois même qu’il devienne presque un autre projet, une nouvelle idée.

Bien entendu quand cela arrive, c’est pour améliorer l’idée de départ. Et quand cela arrive, c’est aussi parce que j’essaie d’être à l’écoute des critiques des personnes qui m’entourent. Pour autant, je reste le seul à décider si une évolution, ou les modifications suggérées, sont à mettre à exécution.

C’est exactement ce qu’il est en train de se passer avec mon arbre à parfums. Alors que mon idée première me semblait bonne, une suggestion m’a mis sur la piste d’une amélioration, je trouve excellente.

Ce matin, je suis allé faire quelques essais avec la nouvelle conception et j’en suis super content, il ne me reste plus maintenant qu’à attendre la leçon de résine afin de terminer la fixation des branches de l’arbres avant de pouvoir accrocher définitivement les bouteilles de parfums.

Je vous montre les quelques essais de ce matin.

La structure de l’arbre doit encore évoluer
La structure doit prendre du volume
Les branches vont donner des fruits
Des fruits gorgés d’or

A très bientôt pour la suite de cette création.

Créativement vôtre.

 

Keep Calm and Rock the Casbah

Keep Calm and Rock the Casbah

Ici, je ne pourrai pas cacher les multiples influences venues à mon secours pour réaliser cette œuvre un peu à part dans ma ligne créatrice, sans pour autant être complètement antinomique.

La première n’est pas la plus évidente, c’est le cadre massif en bois dont la dorure avait pris le parti d’aller voir si le bois n’était pas plus doré ailleurs. Un peu d’huile de coude, du papier de verre et de la cire « or riche » et le cadre avait retrouvé peut-être pas sa splendeur d’avant mais sans conteste une nouvelle jeunesse.

L’écoute du tube des Clash Rock the Casbah…

Ensuite, plus aucune inspiration pendant quelques temps, jusqu’à l’écoute du vieux tube des Clash Rock the Casbah.

Le souvenir de quelques images du Maroc dans mes vieilles revues réduites comme peau de chagrin et la machine création était de nouveau activée.

Un peu de bleu, quelques images, beaucoup de dorure, un brin de provocation et naissait « Keep Calm and Rock the Casbah » :

 

Keep Calm & Rock the Casbah 60 x 75 cm
Keep Calm & Rock the Casbah
60 x 75 cm

 

Art, It’s like Sex : Orgasmic

Dans un magasin de home déco, j’ai trouvé des toiles ovales et rondes.

Dans un magasin de home déco, j’ai trouvé des toiles ovales et rondes. J’ai considéré l’idée géniale en boutique, et l’acheteur compulsif que je suis, a rempli le Caddy® de chacune des tailles disponibles en plusieurs exemplaires.

Ma folie acheteuse déposée dans mon atelier grenier, l’énergie créatrice du moment s’était envolée. J’ai donc stocké toutes ces toiles dans un coin sombre de mon atelier, je les ai oubliées un long moment.

Et puis, un jour l’inspiration revient…

Et puis, un jour l’inspiration revient, les toiles sortent du placard, le cerveau se met en ébullition, je retrouve quelques vielles planches d’une palette oubliée, de vieux magazines, quelques vis des morceaux de chaine servant normalement à l’accrochage lors des différentes expositions et voilà, une nouvelle œuvre est née sous mes doigts.

Après diverses tentatives de montage définitif de l’œuvre, je vous présente ici la solution retenue pour les expositions et la vente de l’œuvre : « Art It’s Like Sex :Orgasmic » :

Art, It's Like Sex : Orgasmic 140 x 30 cm
Art, It’s Like Sex : Orgasmic
140 x 30 cm

Keep Calm and be Radioactive

Il ne m’en fallait pas plus, une photo de Marie Curie, une femme importante du siècle dernier. Quelques recherches sur son travail, parce que la création c’est aussi s’intéresser à ses sujets, et la volonté de lui rendre un hommage à ma façon a germé. Recherche de formules liées à la radioactivité, le morceau des Kraftwerk en boucle, un tableau a recycler quelques planches de palettes, les dernières (il va me falloir partir à la recherche de nouvelles matières premières dans les poubelles des environs) et la patience d’un assemblage pas toujours facile…un loupé qui se transforme finalement en un résultat convaincant.

Voici donc : « Keep Calm and be Radioactive »

 

Keep Calm and be Radioactive
Acrylique, collage, bois

 

Keep Calm and be a Geisha

Pour les occidentaux le raccourci est souvent trop facile, une geisha est une pute. Pour moi, une Geisha est une artiste complète. Pour devenir une Geisha, il fallait travailler dur, apprendre à danser avec les éventails, à danser avec l’ombrelle, à assurer la cérémonie du thé. Il fallait avoir de la culture afin de pouvoir soutenir une conversation avec les hommes de la haute société. Les Geishas apprenaient à jouer du Shamisen, elles prenaient des cours de chant, de comédie. De vraies artistes complètes trop souvent assimilées à de vulgaires prostituées, seulement voilà, je suis passionné par les Geishas, j’étais certainement une Geisha dans une autre vie. Quelques photos dans une veille revue, un tableau a recycler, quelques planches de palette et un peu de patience pour les assemblages pour un résultat que j’aime tout particulièrement.

Voici donc : « Keep Calm and be a Geisha »

Keep Calm and be a Geisha
Acrylique, collage, bois

 

Keep Calm and be a King

Bien entendu, qui dit Reine dit Roi. Donc toujours dans un esprit, je ne dirai pas de provocation, mais plutôt de volonté de faire réagir, de pousser à la réflexion, d’interroger l’inconscient sur les clichés à la vie dure. Tout naturellement, après les Reines en bleu, il ne pouvait en être autrement, les Rois en rose. Pour cette composition, c’est le Tsar Nicolas II qui a été la source de mon inspiration, le déclencheur de cette création. Le cadre moins ouvragé que celui des Reines est une volonté délibéré de signaler aussi que très souvent ce sont les Reines qui ont gouvernées, par la force des choses parfois puisque les hommes étaient à la guerre, mais aussi de par leur capacité à diriger une société, je devrais plutôt dire un royaume, basée sur un modèle matriarcal.

Voici donc : « Keep Calm and be a King »

Keep Calm and be a King
Acrylique, collage, bois

 

Keep Calm and be a Queen

Toujours dans un esprit un peu décalé, j’ai réalisé une série de tableaux autour de la phrase culte du moment : « Keep calm and carry on ». Avec les ouvrages début du siècle et quelques cadres chinés de-ci de-là, certains datant de la même époque que les revues, l’inspiration est très facile à trouver. Ensuite vient le travail de composition, l’assemblage, le collage, la peinture et le dessin. Pour cette première composition, c’est le portrait de la Reine Victoria qui m’a donné l’envie de jouer sur les clichés des filles en rose et des garçons en bleu. J’adore le mélange des genres et donc pour cette première les Reines sont en bleu.

Voici donc : « Keep Calm and be a Queen »

Keep Calm and be a Queen
Acrylique, collage, bois