J’écris et je parle, donc je suis dans le journal

J’écris et je parle, donc je suis dans le journal. Je sais, c’est un peu prétentieux, ce n’est pas comme si j’avais eu un article sur moi. L’article est relatif à la soirée de remise des ouvrages édités pour les lauréats du concours « J’ai loupé mon train« .

J’écris et je parle, donc je suis dans le journal

Avec un peu de pression, pas la bière, il est aussi disponible à la librairie Tac Motifs à Grasse.

La journaliste est très sympa, elle n’hésite pas à discuter avec les lauréats, elle rigole avec nous, elle nous écoute, et surtout, elle écrit. Elle nous prend en photo, pas facile la nuit, dans une rue piétonne ouverte aussi pour les voitures. Puis il me faut faire avec l’ego de certains auteurs, « On ne va pas me voir sur la photo, je peux me mettre devant vous », « Bien sûr Madame ». Elle a bien fait de râler pour passer devant, mon ego et moi avons fait mieux. Le lendemain, la journaliste est passée sur mon lieu de travail, elle ne savait pas que j’étais ici. Nous avons eu une conversation très agréable. Du coup, nous avons échangé nos cartes. Elle n’avait pas encore fini son article. Coïncidence ou non, je suis cité dans l’article, pas cette brave dame et son ego surdimensionné. Du coup, c’est mon ego qui prend des proportions énormes…mais j’assume.

Voici l’article et aussi le recueil :

001SAMSUNG DIGITAL CAMERA

 

Olivier

Laisser un commentaire